Le parc Midelt a été initié par l’ONEE dans le cadre du projet éolien 850 MW qui comprend quatre autres sites pour un investissement global de près de 12 milliards de DH.

L’assemblage et l’installation des 50 turbines du parc éolien de Midelt viennent d’être achevés avec succès. D’une puissance de 180 MW pour un investissement de 2,5 milliards de DH, cette ferme éolienne alimentera en électricité 120 000 ménages, soit la consommation d’une ville de 500 000 habitants. Elle doit également d’éviter des émissions d’environ 400 000 tonnes de CO2 par an.

Vents favorables pour le parc éolien Midelt. Siemens Gamesa vient d’annoncer l’achèvement de l’assemblage de 50 turbines SWT-DD-130 sur le site de Midelt, équipé de 150 pales générées localement dans son usine de Tanger. Le parc est d'une puissance de 180 MW, soit une capacité variant entre 3 et 4,2 MW pour chaque turbine. "L’assemblage s’est déroulé dans une période connue par une pandémie mondiale. Cette opération n’aurait pas pu être achevée sans la détermination et la volonté de nos équipes ", souligne l’équipementier Siemens Gamesa.

Ce dernier est le turbinier exclusif du consortium Nareva - Enel Green Power (EGP) qui développe le parc éolien Midelt dans le cadre de la société de projet Midelt Wind Farm SA détenue associée à l’ONEE. En effet, ajoute Siemens Gamesa environ 50% de l’installation de turbines, 30% des livraisons et 28% des travaux de mise en service ont été réalisés pendant le confinement "dans le strict respect des protocoles mondiaux et des exigences gouvernementales". Le parc alimentera en électricité 120.000 ménages, soit la consommation d'une ville de 500.000 habitants (équivalent d'une ville comme Agadir).

Elle doit également d’éviter des émissions d’environ 400 000 tonnes de CO2 par an. Rappelons que la construction de ce nouveau parc avait démarré en novembre 2028, après la clôture du financement du projet dont le montant global de l’investissement s’élève à 2,5 milliards de DH. Le financement est assuré par les apports en capitaux propres des actionnaires et par l'ONEE auprès de la Banque allemande de développement (KfW), la Banque européenne d'investissement (BEI) et la Commission européenne.

Dès sa mise en service, l’électricité indiquée par la ferme éolienne de Midelt sera vendue à l’ONEE dans le cadre d’un contrat d’achat et de fourniture d’électricité, sur une durée de 20 ans. A noter que le parc Midelt a été initié par l’ONEE dans le cadre du projet éolien 850 MW qui comprend quatre autres sites (Tiskrad, Tanger, Jbel Lahdid et Boujdour), pour un investissement de près de 12 milliards de DH. Ce programme passe sous le giron de Masen qui pilote désormais l’ensemble des énergies renouvelables au Maroc. Il s’inscrit dans l’objectif de porter la part des énergies renouvelables à plus de 52% des capacités électriques installées dans le pays à l’horizon 2030.