Dogger Bank, qui deviendra à terme le plus grand parc éolien offshore du monde, obtient un investissement de 8 milliards de dollars du géant pétrolier norvégien Equinor et de la société énergétique britannique SSE. L'argent servira à construire les deux premières phases du projet. SSE Renewables dirige la construction du projet de 3,6 GW, et Equinor dirigera les opérations du parc éolien.

Equinor s'est exprimé dans un communiqué :

Grâce au vif intérêt des prêteurs, Dogger Bank A et B ont pu obtenir des conditions concurrentielles, malgré des circonstances économiques sans précédent découlant de la pandémie mondiale de coronavirus. Le dernier groupe de prêteurs, qui comprend 29 banques et trois agences de crédit à l'exportation, comprend des prêteurs expérimentés du secteur ainsi que des prêteurs de relations de SSE et d'Equinor.

Le projet en trois phases comprendra la construction d'un total de 3,6 gigawatts de capacité en mer du Nord britannique (1,2 GW par phase) et alimentera 6 millions de foyers britanniques lorsqu'il sera pleinement opérationnel, soit 5% de la demande d'électricité au Royaume-Uni

La première phase, de 1,2 GW, devrait démarrer en 2023, la seconde suivant environ un an plus tard. Chaque phase générera environ 6 térawattheures (TWh) d'électricité par an.

Une troisième phase devrait s'achever d'ici 2026.

Dogger Bank sera la première à présenter la General Electric (GE) Haliade-X de 13 MW, la plus grande éolienne au monde. Une rotation du Haliade-X peut alimenter une maison britannique pendant deux jours. (Pas étonnant que Jim Cramer ait pensé que GE - ce qu'il appelait une "action Biden" - était un bon pari.)

Dogger Bank renforcera l’objectif du gouvernement britannique de quadrupler la capacité éolienne offshore actuelle du Royaume-Uni à 40 GW d’ici 2030. Il aide également SSE et Equinor à atteindre leurs propres objectifs climatiques. Equinor vise à être net zéro d'ici 2050, comme Electrek l'a rapporté le 3 novembre.

Pål Eitrheim, vice-président exécutif d'Equinor pour les nouvelles solutions énergétiques, a déclaré:

Equinor s'est engagé à être une entreprise leader dans la transition énergétique et à aider le gouvernement britannique à mettre en œuvre son plan en 10 points pour un avenir industriel vert.